La santé par l’équilibre

La Médecine traditionnelle chinoise – MTC – est basée sur le respect de la Nature et de ses cycles. L’équilibre est la condition de la santé.

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est une médecine millénaire enracinée dans la philosophie taoïste. Selon cette tradition, l’être humain fait partie de la Nature et obéit à ses cycles comme tous les êtres et phénomènes. Par conséquent, pour être en bonne santé, l’Homme doit vivre en accord avec la Nature et en respecter les lois. En d’autres mots il doit rechercher l’équilibre et l’harmonie dans tous les domaines de la vie.

7 piliers pour conserver la santé

Le maintien de la santé et la longévité ont été depuis des millénaires la recherche des anciens sages taoïstes.

Pour y parvenir ils recommandaient de suivre les « Sept pilliers pour conserver la santé » qui invitent à savoir :

  • Comment manger
  • Comment bouger
  • Comment respirer
  • Comment se reposer
  • Comment faire l’amour
  • Comment gérer ses émotions
  • Comment respecter les lois de la Nature

Ces 7 piliers sont plus que jamais d’actualité.

La médecine chinoise est donc une médecine holistique. Rester en bonne santé requiert de traiter le corps physique avec respect à travers une nourriture saine, de l’exercice et du repos… Mais cela requiert aussi de savoir maîtriser son esprit et ses émotions, les désordres émotionnels étant considérés comme une source majeure de déséquilibre, et donc de maladies. Les facteurs environnementaux, tels le climat, le lieu d’habitation ont aussi une grande incidence sur la santé. C’est pourquoi l’art du Feng Shui est considéré aussi comme l’un des outils de la médecine chinoise.

L’homme entre Ciel et Terre

Selon la tradition taoïste, l’homme est un microcosme de la Nature, un univers miniature. L’Homme représente le lien entre le Ciel et la Terre. Pour être équilibré il doit accepter sa double nature, matérielle (symbolisée par la Terre) et spirituelle (symbolisée par le Ciel ou le Cosmos). Il doit nourrir ses besoins tant matériels que spirituels.

Cette dualité est la base de la théorie du Yin/Yang, symbolisée par le fameux signe Tai chi. Le Yin est le principe relatif à la Terre et au monde matériel, le Yang est relatif au Ciel et à l’aspect subtil ou immatériel de la vie. Le signe Tai Chi représente la façon dont les principes complémentaires yin et yang se transforment et évoluent dans une perpétuelle recherche d’équilibre. Toutes les manifestations de la vie dans l’Univers obéissent à cette règle.

La vie est mouvement

“Toute chose observable par les sens est sujette au changement et donc en mouvement…  on ne peut pas commander aux vents et aux vagues de cesser, mais on peut apprendre à naviguer dans les courants dangereux en se comportant en harmonie avec les énergies de transformation en cours, et donc dans les tempêtes de la vie.” dit le fameux livre du I Ching appelé aussi classique des changements. Vivre en harmonie avec la Nature demande à l’Homme de s’adapter et de suivre le flux de la vie, et non pas d’essayer de contrôler la Nature, ou de l’ignorer.

Pour représenter ces perpétuelles transformation dans la Nature, la Médecine chinoise a créé la théorie des cinq éléments. Les cinq éléments ou cinq mouvements sont : le bois, le feu, la terre, le métal, et l’eau. Chaque élément représente un mouvement et une qualité spécifiques de qi (ou énergie vitale). Ces cinq mouvements ou éléments sont liés par différents types de cycles au sein d’un système harmonieux et équilibré.

Selon la MTC, Yin et yang doivent être en équilibre, de même que les cinq éléments.   Quand des déséquilibres apparaissent, la santé est affectée.

La médecine chinoise utilise ces principes et modèles pour effectuer son diagnostic. Elle utilise ensuite différents outils pour rétablir l’équilibre afin que le corps trouve son propre chemin vers l’auto-guérison. Ces outils sont : la diététique, les remèdes, l’acupuncture, le cupping et les moxas, le massage tuina, le qi gong.

Nos derniers articles